Les 17 plus beaux moments "et alors ?" de la campagne de François Fillon

Publié à 18h24, le 14 mars 2017 , Modifié à 09h25, le 15 mars 2017

Les 17 plus beaux moments "et alors ?" de la campagne de François Fillon
François Fillon n'en ayant absolument rien à faire de ce que vous pouvez lui reprocher © AFP
Image Le Lab


et

DEAL WITH IT - C’est devenu la nouvelle réponse automatique de François Fillon et certains de ses lieutenants aux questions gênantes. Désormais, quand survient une nouvelle révélation embarrassante pour le candidat à la présidentielle, ou quand un journaliste tend son micro avec l’idée d’aborder un sujet touchy, peut à tout moment fuser cet argument d'autorité :

Et alors ?

Mais en réalité, cela fait un moment que François Fillon a adopté cette attitude *etalorsesque* face aux critiques et autres mises en cause. Petit florilège de ces instants qui ont jalonné la campagne de l’ancien Premier ministre.

# Je suis loin derrière dans les sondages…





[À LIRE ICI]

# Je suis contre l'avortement à titre personnel...





[À LIRE ICI]

# Je veux supprimer 500.000 fonctionnaires…





[À LIRE ICI]

# Je suis antisystème alors que je suis en politique depuis mes 27 ans…





[À LIRE ICI]

# J'ai employé ma femme sans qu'on sache si elle a vraiment travaillé...





[À LIRE ICI]

# Mon suppléant a aussi employé ma femme sans qu'on sache si elle a vraiment travaillé…





[À LIRE ICI]

# Mon ami milliardaire a aussi employé ma femme sans qu'on sache si elle a vraiment travaillé…





[À LIRE ICI]

# Au fait, j'ai aussi employé mes enfants…





[À LIRE ICI]

# Ma femme a dit qu'elle n'avait jamais bossé pour moi…





[À LIRE ICI]

# Je manipule un échange privé avec une journaliste…





[À LIRE ICI]

# De riches amis m'embauchent à travers ma boîte de conseil…





[À LIRE ICI]

# Je suis mis en examen et je reste candidat alors que j'avais dit l'inverse…





[À LIRE ICI]

# Plus de 300 élus de ma famille politique me lâchent…





[À LIRE ICI]

# On me rappelle que mon mentor Philippe Séguin aurait plaidé le retrait…





[À LIRE ICI]

# Je me mets à balancer des bonnes grosses fake news...





[À LIRE ICI]

# Un mystérieux ami m'a payé pour près de 50.000 euros de costards...





[À LIRE ICI]

# Mes enfants m'ont rétrocédé une partie de leurs salaires pour "rembourser" leur mariage ou leur argent de poche…





[À LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus