Primaire de la BAP : sept députés PS réclament "la transparence totale" sur les résultats du second tour

Publié à 17h19, le 24 janvier 2017 , Modifié à 17h19, le 24 janvier 2017

Primaire de la BAP : sept députés PS réclament "la transparence totale" sur les résultats du second tour
© AFP
Image Julien Chabrout


Un couac, une grosse pagaille et une polémique. La publication des résultats du premier tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire, qui a vu la qualification de Benoît Hamon et Manuel Valls pour le second tour, a été particulièrement laborieuse. Dans la nuit de dimanche à lundi, les chiffres de la participation ont été actualisés. Chose pour le moins étonnante, le score des candidats était resté exactement le même… avec pourtant 315.852 votants supplémentaires.

Ce mardi 24 janvier, sept députés PS ont envoyé un communiqué afin de demander "la transparence totale" des résultats du second tour de la primaire, dimanche 29 janvier. Ils écrivent :

 



Par respect des électeurs de la primaire de la Belle Alliance, des militants et sympathisants qui en assurent l’organisation, nous demandons que les opérations de recollement et de centralisation des votes du second tour de la primaire soient ouvertes à la presse afin d’assurer la transparence totale et qu’il n’y ait aucun doute possible sur la fiabilité du résultat.

Les opérations de recollement et de centralisation des votes du premier tour sont assurées par la Haute Autorité de la primaire. Ils peuvent donc ou non décider de les ouvrir à la presse dimanche 29 janvier.

"Ce sont les seuls à avoir accès au système de remontée des résultats. Ce qui arrive au CNOP (Comité  national d’organisation des primaires) et aux permanents du PS vient de la Haute autorité", précise l’une des quatre porte-parole du PS, Corinne Narassiguin joint par le Lab. L’ancienne députée prend ces distances avec le communiqué des députés socialistes :





Evidemment, il faut que tous ceux qui ont aidé à la réussite de cette primaire et que tous ceux qui se sont déplacés pour voter n’aient aucun doute sur le sérieux et sur la fiabilité des résultats. Mais il serait bien que les cadres du PS et les parlementaires aident à calmer le jeu plutôt que d’entretenir des accusations de manipulation ou de manque de professionnalisme. Il y a d’autres moyens de faire (qu’un communiqué, ndlr), ces choses se traitent plutôt en interne.

Sur les sept députés signataires de ce communiqué, on retrouve essentiellement des hollandais, comme Sébastien Denaja, Luc Belot et Annick Lepetit (qui demande à la direction du PS "d'être digne" et "de s'expliquer), mais aussi… un porte-parole du PS, Razzy Hammadi. Désavoué sur la méthode par une autre porte-parole du PS donc, Corinne Narassiguin. Un signe que tout ne tourne pas vraiment rond rue de Solférino en ce moment.



A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Un "bug" censé expliquer, selon Christophe Borgel, les grosses incohérences sur les résultats de la primaire  

Valls se désintéresse du flou autour des résultats de la primaire (enfin seulement au premier tour)  

En pleine confusion autour de la participation de la primaire, Jean-Christophe Cambadélis savoure "un résultat satisfaisant"  

Mélenchon ironise sur la confusion autour des chiffres de la primaire : "un grand classique" du PS

>Dans un mail aux organisateurs, la Haute autorité de la primaire se félicite et dénonce le "primaire bashing"



Du rab sur le Lab

PlusPlus