En fait, Claude Bartolone ne veut pas supprimer les diffusions télés des questions au gouvernement

Publié à 09h20, le 06 octobre 2015 , Modifié à 10h06, le 06 octobre 2015

En fait, Claude Bartolone ne veut pas supprimer les diffusions télés des questions au gouvernement
© ERIC FEFERBERG / AFP
Image Sébastien Tronche


Comment mettre fin au chahut qui parcours l’hémicycle de l’Assemblée nationale pendant les questions au gouvernement ? Claude Bartolone, au détour de l’émission de Canal+ Le Supplément, a bien évoqué une solution, en contradiction avec ses prises de position précédentes :

Pas de télé dans l’hémicycle. Parce que c’est quand il y a les caméras de télé que ça dégénère.

Deux jours plus tard, ce mardi 6 octobre, le président de l’Assemblée nationale rétropédale. Sur BFM TV, Claude Bartolone a dit avoir découvert ses propres propos "avec stupeur", pointant du doigt un montage qui ne révèle pas sa pensée. Ce mardi, il revient donc sur cette proposition de supprimer les débats télévisés à l’Assemblée nationale :

Il faut que les députés apprennent à vivre avec la télé comme avec le wifi parce que, imaginez qu’on se soit retrouvé après l’invention de l’imprimerie par Gutenberg à dire aux députés "faut pas que y’ait de livres dans l’hémicycle"... 

Et d’ajouter :

La télé est la bienvenue. Elle est indispensable parce que la démocratie, si elle était cachée et camouflée, ne serait pas la démocratie.

Celui qui est tête de liste du PS pour les régionales en Ile-de-France revient là sur sa position première. Celle qui lui faisait écrire à France 3, en 2012, pour sauver les diffusions des questions au gouvernement sur la chaîne publique.

Dans son livre d’entretien avec la journaliste du Monde Hélène Bekmezian, Je ne me tairai plus, le titulaire du perchoir explique qu’il "serait absurde de ne plus les diffuser, comme France 3 l’a un temps envisagé". "Si vous faites disparaître l’institution des radars, elle disparaît pour de bon, s’inquiétait-il. Chacun doit apprendre à vivre avec les moyens de communication de notre époque et prendre ses responsabilités".

En septembre dernier, il avait également pris la plume pour demander aux députés de surveiller leur attitude.

À LIRE SUR LE LAB :

Mais que va donc faire Claude Bartolone durant les QAG ?

Pourquoi les téléspectateurs de France 3 ne voient-ils jamais la fin des QAG ?

Pourquoi Claude Bartolone possède-t-il désormais deux comptes Twitter ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus