Et là, Stéphane Le Foll rappelle le passé de Gérald Darmanin auprès de Christian Vanneste

Publié à 11h06, le 04 mars 2015 , Modifié à 11h14, le 04 mars 2015

Et là, Stéphane Le Foll rappelle le passé de Gérald Darmanin auprès de Christian Vanneste
Stéphane Le Foll © Captures d'écran France Info

PASSION ARCHIVES - Dans ses interviews, Stéphane Le Foll ne parle pas que de Philae, le chien un brin fougueux de François Hollande. Sur France Info mercredi 4 mars, le porte-parole du gouvernement est également revenu sur les propos polémiques de Gérald Darmanin, selon qui "madame Taubira est un tract pour le Front national mis en avant par François Hollande".

Alors, le député-maire UMP de Tourcoing s'est certes déjà *délicatement* fait enguirlander par Manuel Valls, dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, mardi. Mais le gouvernement n'en a visiblement pas terminé avec Gérald Darmanin. Stéphane Le Foll, donc, n'accepte pas "qu'on se comporte comme lui l'a fait", surtout quand, "à droite en particulier, on parle souvent de respect". 

Car c'est bien d'un "manque total de respect" qu'il s'agit, pour le ministre de l'Agriculture. Qui ajoute cette précision, ramenant l'intéressé à ses 33 ans :

De la part d'un parlementaire en plus. Jeune. C'est quand même un problème et le Premier ministre a eu raison de le rappeler à l'ordre.

La jeunesse, argument également développé par Manuel Valls, qui avait tancé le secrétaire général adjoint de l'UMP, en charge des élections, en ces termes : "Je vous le dis monsieur Darmanin, les yeux dans les yeux : ce n'est ni la jeunesse, ni la campagne électorale, ni le combat politique, qui doivent vous permettre de tenir de tels propos et nous ne le permettrons jamais."

Mais Stéphane Le Foll ne s'arrête pas là. "Hasard du calendrier", lui et Gérald Darmanin étaient tous deux invités de France Info ce mercredi. Ce qui semble réjouir le ministre : "On va se croiser, bah je lui dirai !" Il embraye sur un petit rappel du curriculum vitae de l'élu UMP :

 

Et en plus, je lui ai dit, c'est qu'il commence une carrière hein, parce que je crois qu'il était assistant parlementaire de monsieur Vanneste, bien connu aussi pour ses propos très sympathiques vis-à-vis des homosexuels, donc ça commence bien

Poursuivi pour complicité de provocation à la haine envers les homosexuels, Christian Vanneste a été relaxé, en avril 2014, après avoir nié la déportation des homosexuels en France durant la Seconde Guerre mondiale. L'ancien député UMP en avait alors profité pour accuser le "lobby homosexuel" d'être responsable de sa "quasi-exclusion de la vie politique". Stéphane Le Foll semble donc promettre à l'élu de Tourcoing un futur semblable.

Cette filiation avec Christian Vanneste, Gérald Darmanin ne l'assume plus trop depuis quelques années. En juin 2012, le presque plus jeune député de France (seulement devancé par Marion Maréchal - Le Pen) assurait qu'il n'avait "jamais été collaborateur de Christian Vanneste", mais un simple "bénévole dans la circonscription du Nord de Christian Vanneste".

Las. Deux sites d'information locale, Dailynord et Nord Éclair, avaient alors rappelé qu'il avait bel et bien été son attaché parlementaire, ainsi que son directeur de campagne pour les législatives de 2007 et les municipales de 2008. Ces deux dernières fonctions sont également mentionnées par la fiche Wikipedia de Gérald Darmanin

Ce dernier a par ailleurs conquis la 10è circonscription du Nord en 2012, ancienne terre d'élection de Christian Vanneste. Les deux hommes s'étaient affrontés lors de cette législative : non investi par l'UMP après ses propos polémiques, Vanneste s'était présenté sous l'étiquette RPF. Soutenu par l'UMP, Gérald Darmanin l'avait battu. 

Depuis, il a également travaillé pour David Douillet et Xavier Bertrand. Il est également devenu "un ténor" de l'UMP, ce qui ne l'empêche donc pas d'être ramené à son jeune âge et à son inexpérience par le gouvernement.

Du rab sur le Lab

PlusPlus