François Hollande invité de la matinale de France Inter, lundi 5 janvier

Publié à 08h26, le 02 janvier 2015 , Modifié à 15h58, le 02 janvier 2015

François Hollande invité de la matinale de France Inter, lundi 5 janvier
François Hollande © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

SÉQUENCE COM' - En ce début d'année 2015, François Hollande s'invite dans vos postes de télé et radio. Après ses traditionnels vœux aux Français, au soir du 31 décembre, le président de la République sera l'invité de la matinale de France Inter, lundi 5 janvier, de 7 heures à 9 heures. Il sera certainement question pour le chef de l'État de faire à nouveau passer son message anti-déclinisme pour le pays pour la nouvelle année, juste avant le premier conseil des ministres de 2015.

Car François Hollande a prévu une grande séquence de communication pour le mois de janvier, entre vœux maritimes sur le Charles de Gaulle, une conférence de presse reliftée et tous les autres vœux (corps diplomatique, parlementaires, presse, forces vives de la Nation, etc...). France Inter donne un aperçu des thèmes qui seront abordés lundi avec le président, après des vœux aux Français sans grande annonce :

"

2015 serait-elle enfin l’année du redressement ? Quels projets ? Quels dangers pour la France dans cette 3ème année du quinquennat ?

"

"Le président de la République a accepté l'invitation de France Inter pour répondre à toutes les questions des journalistes et des auditeurs de la radio sur les priorités de
l'année 2015", explique son entourage cité par Reuters. Le chef de l'État accordera trois entretiens thématiques (économie, politique et international) et répondra en fin d'émission aux questions des auditeurs.

"Il y aura beaucoup de précisions et de compléments qui seront apportés par rapport à son programme d'action pour 2015 et le président de la République aura à cœur de montrer que cette année 2015 est placée sous le signe de la combativité", assure-t-on encore à l'Élysée.

"L'idée est de préciser et de compléter les priorités annoncées lors de son allocution de 31 décembre, au moment où l'exécutif commence cette nouvelle année placée sous le signe du combat", insiste un proche du chef de l'État auprès de l'AFP, ajoutant : "On ne prend jamais de risques quand on est combatif et que l'on va de l'avant". "Il aura également à cœur de revenir sur la question des valeurs, de la lutte contre l'obscurantisme, le déclinisme et les populismes", précise encore son entourage. 

Si le président, toujours selon son entourage, n'a "pas l'intention a priori de multiplier les annonces", il a "la volonté de répondre à toutes les questions du moment, sur tous les sujets clefs de l'action présidentielle".

C'est la deuxième fois depuis le début de son quinquennat que François Hollande se livrera à l'exercice de l'interview matinale, après celle de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV au mois de mai dernier. Une interview présidentielle qui n'avait pas été du goût de tout le monde

[Edit 10h30 : ajout des précisions de l'entourage de Hollande]

[Edit 11h10 : ajout des précisions de l'AFP]

>> À lire également sur Le LabHollande dans "Face aux Français" sur TF1 : deux participantes ont trouvé un nouvel emploi

Du rab sur le Lab

PlusPlus