Le député UMP Lionel Tardy demande à Jean-François Copé de "purger" l'UMP dans une lettre ouverte très critique

Publié à 19h27, le 20 mai 2014 , Modifié à 06h25, le 21 mai 2014

Le député UMP Lionel Tardy demande à Jean-François Copé de "purger" l'UMP dans une lettre ouverte très critique
Lionel Tardy (Maxppp).

CHER JEAN-FRANÇOIS - Lionel Tardy attaque frontalement le président de son parti, Jean-François Copé. Le député UMP de Haute-Savoie, interrogé par France Info, n'a "pas envie que tous les deux mois, il y ait une nouvelle affaire". Et pour l'éviter, Lionel Tardy veut "purger" au plus vite l'UMP et demande "soit des explications claires et précises, soit des changements de personne" suite aux suspicions de détournements de fonds publics par des sénateurs UMP et à l'affaire Bygmalion.

Bygmalion, du nom de cette société détenue par des proches de Jean-François Copé qui aurait reçu près de vingt millions d'euros de l'UMP pendant la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

"Face au silence assourdissant des dirigeants de notre parti, il est un moment où les français, les militants et élus UMP de base disent STOP" écrit Lionel Tardy dans cette lettre ouverte de deux pages mise en ligne par France Info, revendiquant un "coup de gueule".

"Nous ne sommes pas sur un problème de ligne politique, mais de transparence", poursuit-il.

Lionel Tardy reproche à Jean-François Copé d'avoir pris la parole depuis le siège de l'UMP, le 3 mars :

En vous exprimant depuis le siège de l'UMP, vous avez tenté d'amalgamer une affaire personnelle (affaire Bygmalion),avec les affaires de l'UMP, ce qui a été tout a fait dommageable pour l'image de notre parti.

Puis le député UMP établit un parallèle entre l'actuel président de l'UMP et Nicolas Sarkozy. Un parallèle peu flatteur agrémenté d'un sourire critique. Un doute de Lionel Tardy sur le rôle que revendique Jean-François Copé dans le bon score de l'UMP aux élections municipales :

Les français, les militants et élus UMP de base ne votent pas pour Jean-François Copé, mais pour l'UMP. Ce qui était vrai pour Nicolas Sarkozy ne l'est pas pour vous. Ils votent pour l'UMP, pour ses valeurs, son projet ... faire croire le contraire et faire croire que notre victoire aux municipales vous est due fait sourire.

Dans une interview accordée au site Hexagones, Lionel Tardy prédisait une disparition de l'UMP "au mois de juin" et estimait que Jean-François Copé n'avait "plus rien à faire à la tête de l'UMP".

A lire aussi sur le Lab :

> "Tout le monde savait", assurait le député après les révélations du Point fin février

> Jean-François Copé annonçait qu'il allait porter plainte après ce tweet

> "Si Lionel Tardy veut quitter l'UMP, qu'il ne se gêne pas", lui répond Geoffroy Didier

Du rab sur le Lab

PlusPlus