"Libéré", Bruno Le Maire est "dans l'un des moments politiques les plus heureux" de sa vie

Publié à 19h10, le 20 février 2015 , Modifié à 19h13, le 20 février 2015

"Libéré", Bruno Le Maire est "dans l'un des moments politiques les plus heureux" de sa vie
Bruno Le Maire, homme "libéré" © VALERY HACHE / AFP

LA VIE EST BELLE - La menace Juppé, la montée du FN, la stratégie façon artisan boucher de Sarkozy... S'il est conscient de tout cela à la fois, rien ne viendra pour autant troubler la quiétude de Bruno Le Maire. Car le député de l'Eure est un homme HEU-REUX.

À l'occasion d'un reportage du Point publié jeudi 19 février, le deuxième homme de la course à la présidence de l'UMP confie son bien-être. Une sensation qu'il résume en un mot :

 

Libéré.

Après les 30% glanés face à Nicolas Sarkozy en novembre, Bruno Le Maire prépare sans l'officialiser une candidature à la primaire de 2016. Tranquillement, multipliant déplacements en France et à l'étranger, consultant intellectuels, société civile, chefs d'entreprises et artistes pour asseoir ses idées en vue de la prochaine échéance électorale. 

Et cela lui va très bien. Il explique au Point :

 

Je suis dans un moment politique qui est l'un des plus heureux de ma vie.

"Je ne suis pas euphorique", nuance-t-il cependant, tout en ayant "l'impression de [se] rapprocher de ce [qu'il est] vraiment". Car contrairement aux autres prétendants, "BLM" affirme ne pas être dans une stratégie de pur calcul. Il l'explique en parlant d'Alain Juppé, dont il est persuadé d’être "la première cible" :

 

Alain est sur une stratégie de second tour, il veut rassembler sans écorner son image ; moi, je suis sur une conviction intime... Ça te libère complètement !

Concluons donc sur un peu de poésie : Heureux qui, comme Bruno, a fait un beau voyage.

Du rab sur le Lab

PlusPlus