"Gifle", "reconquête", "urgence"... les unes de la presse nationale au lendemain du second tour des élections départementales

Publié à 06h06, le 30 mars 2015 , Modifié à 06h09, le 30 mars 2015

"Gifle", "reconquête", "urgence"... les unes de la presse nationale au lendemain du second tour des élections départementales
© Captures d'écran des unes de Libération, du Figaro, du Parisien et de L'Humanité du 30 mars 2015.

A LA UNE - Une "reconquête" de la droite pour Le Figaro, un Manuel Valls "battu mais content" pour Libération, une "gifle" pour le pouvoir en place selon Le Parisien ... voici les unes de la presse nationale au lendemain du second tour des élections départementales. La majorité y a perdu quasiment la moitié de ses départements pour n'en conserver que 33 contre 66 pour les alliances de droite. Si le FN passe de un à une soixantaine d'élus, il ne remporte en revanche aucun département.



[A revoir : les unes nationales au lendemain du premier tour]



#Le Figaro : la "reconquête" de l'UMP

Après une première édition titrant sur "l'UMP en force et le PS en miettes" avec une image confrontant Nicolas Sarkozy et François Hollande, Le Figaro fait finalement sa une, pour sa deuxième édition, avec la carte des départements gagnés par la droite. Voyez plutôt:

#Libération : Valls le têtu

C'est par un très ironique "Battu mais content" que Libération souligne que, malgré la défaite, le Premier ministre ne compte pas modifier son orientation politique, et ce malgré les demandes de la gauche de la gauche.

Une une tweetée ici avec satisfaction par le président UMP du Sénat, Bruno Retailleau :

#La "gifle" du Parisien

Le Parisien angle également sur la défaite socialiste avec une image de Manuel Valls en une. Celui qui s'est particulièrement impliqué dans ces élections se prend ainsi une "gifle" selon le quotidien :

#"L'urgence d'un nouveau cap" pour L'Humanité

"Gifle" également pour L'Huma qui, porte-parole d'une gauche en demande de changement, réclame "un nouveau cap" :

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus