Guaino, Séguela, la méprisance, les sujets qui vous ont marqué cette semaine

Publié à 18h30, le 31 mars 2012 , Modifié à 19h09, le 31 mars 2012

Guaino, Séguela, la méprisance, les sujets qui vous ont marqué cette semaine
Henri Guaino pendant une interview à l'Elysée en mars 2009 (Reuters).

Henri Guaino est-il à bout de nerfs ? Sur France Culture, le conseiller de Nicolas Sarkozy a piqué une grosse colère à l’antenne alors qu’une chroniqueuse venait de critiquer le discours de Dakar. Diffusé mercredi 28 mars, c’est l’article que vous avez le plus lu sur Le Lab cette semaine.
Parmi les autres sujets qui vous ont marqué : Nicolas Sarkozy qui voit le terrorisme grimper à cause d’Internet et réinvente le mot “méprisance”, Jacques Séguéla qui traîte Audrey Pulvar de “salope”, une étude sur la sexualité et les orientations politiques et enfin le coùut du meeting de Villepinte, qui serait équivalent au budget de toute la campagne d’Eva Joly.
On rembobine la semaine !

  1. Lundi 26 mars - Besancenot patine

    Sur lelab.europe1.fr

    Difficile pour Olivier Besancenot d’avouer qu’il votera pour le candidat socialiste au second tour en cas de duel Sarkozy/Hollande. A force de tournures alambiquées, le lapsus tombe : "Je voterai Nicolas Sarkozy … euh, contre Nicolas Sarkozy !"

    Et aussi

    Sur France Info, lundi 26 mars, Nicolas Sarkozy a accusé Internet d'être responsable de la montée du terrorisme en France. Le Président-candidat a mis en cause les sites faisant l'apologie du terrorisme, responsables, selon lui, des tragiques événements survenus à Toulouse et Montauban les deux dernières semaine.

    Ce nouveau monde, cette présence d'Internet [...] doit nous amener à réfléchir sur l'ensemble des préventions de tels risques. Un peu comme l'auteur de l'attentat de Marrakech qui avait découvert sur Internet la façon de faire une bombe et qui s'était auto-radicalisé lui-même.

  2. Mardi 27 mars - Guano en colère

    Sur lelab.europe1.fr

    Nouvelle colère à la radio pour Henri Guaino. Le conseiller de Nicolas Sarkozy est, cette fois, sorti de ses gonds face à la chroniqueuse de France Culture Marie Darrieussecq. "Malhonnête", "inconvenant", "grossier", "impoli". C'est ainsi que la plume du président de la République a qualifié l'éditorial qui a précédé son interview, qui faisait une critique du discours de Dakar.  

    Et aussi : 

    Face à Guillaume Durand sur Public Sénat et Radio Classique, Alain Juppé revient sur l'évolution de la campagne de Nicolas Sarkozy. En y glissant un amusant lapsus. 

    On pensait que Nicolas Sarkozy ne serait pas présent au second tour, euh ... au premier tour, euh ... au second tour !

    S'y voyait-il déjà ?

  3. Mercredi 28 mars - Le meeting de Villepinte a coûté autant que la campagne d’Eva Joly

    Sur lelab.europe1.fr

    La campagne d’Eva Joly connaît des difficultés. Non seulement la candidate écolo est en berne dans les sondages mais Europe-Ecologie - Les Verts (EELV) n’arrive pas à boucler son budget. Sur France Info, Cécile Duflot s’est indignée de l’inéquité de moyens. Pour la secrétaire générale d’EELV, il n’est pas normal que le meeting de Nicolas Sarkozy à Villepinte coûte autant que l’ensemble de la campagne d’Eva Joly.

    Il y a quelque chose de pourri dans la démocratie française

    a ajouté Cécile Duflot. .

    Et aussi

    Nicolas Sarkozy invente la "méprisance". Ou plutôt la réinvente. "Méprisance", est assurément un terme totalement désuet, qui ne figure dans aucun dictionnaire contemporain. Néanmoins, le terme existe, en vieux français.

    Je veux apporter des réponses qu’on ne comprendra pas dans un certain nombre de cercles dirigeants, des réponses qu’on va regarder avec cette méprisance, cette attitude hautaine … 

  4. Jeudi 29 mars - Séguéla traîte Pulvar de salope et s’en excuse

    Sur lelab.europe1.fr

    Jacques Séguéla n’a pas hésité à insulter Audrey Pulvar, ce jeudi 29 mars, lors de son passage à Radio Néo. Entre autres noms fleuris, le publicitaire, a traité la journaliste de "salope" quand son nom a été évoqué. Le publicitaire s'est excusé quelque heure plus tard par une lettre à la journaliste. 

    Madame,

    Je viens vous présenter mes excuses. Mes mots ont dépassé ma pensée... 

    Et aussi : 

    Le Labomètre

    Chaque semaine, nous publions les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook. Cette semaine a été marquée par les tueries à Toulouse et à Montauban. Un ralentissement mais pas de véritable trêve sur les réseaux sociaux.

  5. Vendredi 30 mars - Sarkozy séduit de plus en plus d’électeurs au Front national

    Sur lelab.europe1.fr

    Une étude Ipsos du 26 mars révèle que le Président-candidat séduit de plus en plus d’électeurs … au Front national. Le phénomène est massif : depuis la semaine du 4 mars, plus de 50% des sympathisants FN envisagent de voter pour lui au second tour en cas de défaite de leur candidate. Ils n’étaient que 30% quinze jours auparavant …

    Légende : reports de voix de François Hollande en rose, de Nicolas Sarkozy en bleu et "ne sais pas" en gris. Cliquez sur le graphique pour accéder à l'étude intégrale.

    Et aussi : 

    Fait-on l'amour comme on vote ? C'est l'objet d'un sondage commandé à Ifop par Hot Vidéo. Résultat : "plus les Français partagent des positions progressistes ou radicales sur le plan politique, plus ils s’écartent des normes sociales en matière de sexualité."

Du rab sur le Lab

PlusPlus