Labomètre #9 - La gauche au plus haut sur Facebook

Publié à 08h54, le 25 avril 2012 , Modifié à 10h01, le 25 avril 2012

Labomètre #9 - La gauche au plus haut sur Facebook
Arrêt de la campagne sur les réseaux sociaux comme dans les médias traditionnels.

Le Labomètre, épisode 9. Chaque mercredi, nous publions les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook, en collaboration avec l’agence tequilarapido et son outil Superviz.in. Notre ambition : vous proposer une vision détaillée de l'empreinte numérique des prétendants à l’Elysée sur les réseaux sociaux.
Même sort pour les médias traditionnels et le web :  l’interruption de la campagne a aussi eu lieu sur les réseaux sociaux avec des candidats silencieux entre le vendredi 20 avril à minuit et le dimanche 22 avril après la fermeture des bureaux de votes.

Certains candidats allant jusqu’à adopter des mesures radicales comme suspendre l’accès à leur page Facebook à l’exemple de François Hollande ou Marine Le Pen. Néanmoins, les sites des candidats sont eux restés accessibles afin de consulter les programmes et propositions.

  1. Sur Facebook : la Gauche sur le podium

    Jean-Luc Mélenchon conserve sa dynamique et continue d’occuper la 1ère place de notre Labomètre Facebook. François Hollande gagne 3 positions pour arriver sur la seconde marche du podium.
    Après l’envolée de Philippe Poutou relevée par notre précédent Labomètre Facebook, la candidat anticapitaliste perd seulement une place et se positionne à la 3ème position.

    A quelques jours du scrutin, les communautés des candidats de la Gauche se sont montrées très mobilisées sur Facebook.

    En témoigne la performance de Jean-Luc Mélenchon auprès de ses fans tout au long de la semaine. La communauté du candidat du Front du Gauche signe le meilleur taux d’engagement moyen à 8,36%.
    Jean-Luc Mélenchon surperforme le dimanche 22 avril lorsqu’il remercie ses 88 493 fans. Cette publication a généré un taux d’engagement record depuis le début du Labomètre : 31,28%. Jean-Luc Mélenchon décroche ainsi la palme de l’homme politique le plus mobilisateur sur Facebook.
    De façon plus générale, le discours du candidat du Front de Gauche trouve un écho et génère l’acquisition de nouveaux fans puisqu’il est celui qui a vu sa communauté le plus croître en volume : 13% soit 10 294 fans.

    Toujours à gauche, on relèvera la performance de François Hollande qui attire 8 432 nouveaux fans sur sa page Facebook. Soit une augmentation de 10% comparativement à notre précédent Labomètre.

    De son côté, le candidat de l’UMP peine à faire croître sa communauté sur Facebook si l’on compare ses chiffres à Jean-Luc Mélenchon ( 10 294 fans).

  2. Sur Twitter : Carla et Radio Londres font des vagues

    Alors que la plupart  des candidats conservent leurs places dans notre Labomètre Twitterà l’exception de Philippe Poutou ( 1), Nicolas Dupont-Aignan (-1) et Jacques Cheminade (-1), la semaine a été marquée par l’emprunt du compte Twitter Nicolas Sarkozy par sa femme Carla Bruni-Sarkozy et le phénomène #RadioLondres.

    La Première Dame de France a donc « emprunté momentanément » le compte de son époux, le mercredi 18 avril, pour saluer ses followers et les remercier de leurs soutiens.
    Cette intervention ne passe pas inaperçue puisqu’elle est retweetée 1 309 fois offrant une visibilité importante au candidat de l’UMP par sa communauté mais aussi par de nombreux internautes qui parodient ce tweet en remplaçant « Carla » par d’autres célébrités.  Le sursaut vint dimanche dans l’attente des résultats du 1er tour.

    Alors que les médias ont joué le jeu, les internautes ont pris en dérision ce silence pour ressusciter les « messages personnels » de l’émission de la BBC "Les Français parlent aux Français" datant de la Seconde Guerre Mondiale. Via le hashtag #radiolondres, cité plus de 3 500 fois, les twittos ont donc partagé avant 20h les tendances de votes du premier tour fournis par les médias étrangers.

    Comme attendu, l’élection se révèle au cœur des discussions sur le site de micro-blogging puisque l’on note que les trois candidats récoltant le plus de votes sont également les plus mentionnés ce soir là : François Hollande, 11 699 mentions, Nicolas Sarkozy, 12 621 mentions et Marine Le Pen, 2 205 mentions.

    De façon plus générale, les communautés de Nicolas Sarkozy et de François Hollande sont au coude à coude à la fois sur le volume de mentions et la croissance de leur communauté respective. Le candidat de l’UMP totalise 48 177 tweets le mentionnant et son rival socialiste, 37 323 mentions.
    Sur la taille de la communauté, les deux candidats sont encore plus près puisqu’ils gagnent pratiquement le même nombre de followers : 14 240 pour François Hollande ( 6%) et 14 694 pour Nicolas Sarkozy ( 9%).

    Des chiffres qui ne sont pas sans rappeler le faible écart entre les deux candidats après ce 1er tour de l’élection présidentielle.

  3. L'étude complète

  4. Méthodologie

    Échantillon
     
    Ensemble des espaces de prises de paroles officiels sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) des candidats à l'élection présidentielle française. Sont analysées les fan pages et les comptes Twitter officiels des personnalités politiques ci-après : Nathalie Arthaud (LO), François Bayrou (MODEM), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République), François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Philippe Poutou (NPA), Nicolas Sarkozy (UMP), Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès).
     
    Mode de recueil & méthodologie
     
    Automatique grâce à l'outil Superviz.in via les API de Facebook & Twitter et
    manuel via une équipe d’analyste au sein de l’agence tequilarapido. L'analyse qualitative est ensuite réalisée par un social media manager. Les classements sur chacune des plateformes sont déterminés à partir de la performance des candidats sur la période d'analyse à partir de 3 indicateurs de mesure:
    Facebook : Acquisition de fans, Engagement moyen des audiences sur les publications, Acquisition de fans par publication.
    Twitter : Acquisition de followers, nombre de mentions du compte du candidat, Acquisition de followers par publication.
     
    Période d'analyse
     
    16 avril au 22 avril 2012 soit une période consécutive de 7 jours.

  5. Les labomètres précédents

    Labomètre 8 : Poutou, nouveau chouchou des réseaux sociaux

    Labomètre 7 : 7e semaine consécutive de domination du net pour Mélenchon.

    Labomètre 6 : Mélenchon, grand champion du net.

    Labomètre 5 : Toulouse : pas de trêve sur les réseaux sociaux.

    Labomètre 4 : Sarkozy prend la tête sur Twitter.

    Labomètre 3 : Hollande prend la première place sur Twitter.

    Labomètre 2 : la mobilisation s'essouffle.

    Labomètre 1 : Mélenchon profite du débat face à Le Pen.

Du rab sur le Lab

PlusPlus