Le combi Volkswagen de Jean-Marc Ayrault inspire à son tour les publicitaires

Publié à 10h50, le 18 avril 2013 , Modifié à 10h50, le 18 avril 2013

Le combi Volkswagen de Jean-Marc Ayrault inspire à son tour les publicitaires
(Maxppp)

La pub a encore frappé. Sixt, entreprise allemande de location de voitures, spécialiste des encarts publicitaires très politiques, a remis ça ce 18 avril. Cette fois-ci, c'est le combi Volkswagen de Jean-Marc Ayrault qui est à l'honneur.

Voici la pleine page de publicité visible ce jeudi dans Libération ou dans Le Figaro : "Cher M. Ayrault, envie de vous faire plaisir avec autre chose qu'un vieux combi ?"

(Publicité diffusée par Sixt sur Twitter)

Evoquée durant l'été 2012, la passion combi du Premier ministre est revenue dans l'actualité après la publication de sa déclaration de patrimoine. Son véhicule y figure bien, acheté en 1988 et estimé à 1000 euros.

Un combi de nouveau évoqué avec ironie dans le cadre de l'affaire Cahuzac. Le 17 avril, moquant les éléments de langage de son ancien ministre du Budget qui s'est excusé de sa "part d'ombre", Jean-Marc Ayrault a rétorqué :

Ma part d'ombre, c'est mon combi Volkswagen.

Sixt n'est pas le premier à vouloir se faire un peu de pub grâce à Jean-Marc Ayrault. La veille, c'est Volkswagen, la marque du fameux combi, qui a interpellé directement le chef du gouvernement sur twitter pour lui proposer de "faire un déplacement officielle" dans leur véhicule.

Bonjour Mr le Premier Ministre @jeanmarcayrault à quand un déplacement officiel dans votre combi VW ? :) #patrimoinebit.ly/138jYJd

— Volkswagen France (@vw_france) 15 avril 2013

Sixt, quant à lui, s'est fait grand spécialiste des interpellations de personnalités politiques dans ses publicités. Nicolas Sarkozy, François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Carla Bruni ... beaucoup y sont passés.

Une mode largement diffusée depuis. Récemment, c'est la marinière d'Arnaud Montebourg qui a beaucoup inspiré les publicitaires.

Du rab sur le Lab

PlusPlus