Le FN zappe Jean-Marie Le Pen dans sa vidéo anniversaire des élections européennes

Publié à 13h35, le 25 mai 2015 , Modifié à 15h11, le 25 mai 2015

Le FN zappe Jean-Marie Le Pen dans sa vidéo anniversaire des élections européennes
© DR

C'était il y a un an pile poil. Le 25 mai 2014, le Front national arrivait en tête des élections européennes et envoyait à Strasbourg et à Bruxelles 24 eurodéputés. C'était la fête à Nanterre, le champagne coulait à flot et Jean-Marie Le Pen sortait des blagues graveleuses.

Que tout ceci semble loin…

Pour fêter ce premier anniversaire, le FN vient de publier une vidéo expliquant combien les eurodéputés frontistes sont au travail pour lutter contre "cette Europe" créée par "l'UMPS". Deux minutes dénonçant les errances de l'UE qui "ne respecte pas la démocratie, détruit nos frontières, livre nos territoires à l'immigration massive", etc. Deux minutes glorifiant le combat du FN pour les "libertés et le bon sens" à coup de chiffres sur les interventions en plénières, les questions écrites, les amendements...



Et pourtant, c'est comme s'il manquait quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Déjà, comme le rappelle la vidéo, il n'y a plus 24 mais 23 députés FN au Parlement européen depuis que Joëlle Bergeron a quitté le groupe. Et puis…

On écoute le discours musclé, on regarde les images des eurodéputés FN, apercevant pêle-mêle Philippe Loiseau, Florian Philippot, Marine Le Pen, Nicolas Bay, Bruno Gollnisch, Louis Aliot, Marie-Christine Arnautu, etc. Même Aymeric Chauprade, qui avait pourtant bien énervé la présidente du FN en publiant une vidéo en janvier, apparaît. Certes, il est flou, mais quand même, on le voit.

Il en est un en revanche que l'on ne voit pas : Jean-Marie Le Pen. En deux minutes de vidéo, pas une seule fois le fondateur du FN n'apparaît, que ce soit en gros plan ou même au fond, derrière, à moitié caché par un autre élu. Non non, au Parlement européen, si l'on en croit cette vidéo, le FN est partout mais Jean-Marie n'est nulle part. Selon le site IntegrityWatch.eu, le fondateur du FN a pourtant participé à 54% des séances du Parlement….

Alors il ne s'agit peut-être que d'un oubli.  Mais 20 jours après la suspension de Jean-Marie Le Pen de son statut d'adhérent du FN pour avoir un peu trop parlé du maréchal Pétain et des chambres à gaz dans les médias, l'absence du "Menhir" de cette vidéo anniversaire est peut-être aussi un message. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus