Le spectacle des questions au gouvernement du 15 mai

Publié à 14h52, le 15 mai 2013 , Modifié à 16h17, le 15 mai 2013

Le spectacle des questions au gouvernement du 15 mai
Thierry Repentin à l'Assemblée, mercredi 15 mai. (Capture France 3)

#QAG - Les députés se réunissent ce mercredi 15 mai pour la traditionnelle séance de questions au gouvernement. Pendant une heure, ils vont interroger le gouvernement sur les questions d'actualité. 

Une séance consacrée à l'Europe. Parmi les autres dominantes de l'actualité politique :  les très mauvais chiffres de l'économie,  les incidents survenus à Paris en marge des célébrations du titre du Paris Saint-Germain et l'amnistie sociale.

Jacques Myard, Jean-Frédéric Poisson, Pierre Lellouche et Olivier Marleix seront parmi les intervenants côtés UMP. 

Suivre le récit en direct : 

16H10 - Le député UMP Jean-Frédéric Poisson pose une question sur l'émoi de Luca Volontè, député italien de centre-droit qui s'inquiète des "repressions policières" en France. Thierry Repentin lui répond en se portant garant d'une absence d'émoi, justement, au Conseil de l'Europe.

15H55 - Magnifique grappe autour du député UMP de Gironde Yves Foulon

 

Pour les néophytes, une "grappe" désigne cette migration bi-hebdomadaire des députés autour de l'orateur afin d'être dans le champ des caméras de France 3 .Donc vus par leurs électeurs.

15H48 - Le deputé UMP Jacques Myard entre lui aussi dans la danse de l'oiseau, fil rouge de ces QAG :

Je ne sais pas si l'opposition sort de l'oeuf, mais le gouvernement a fait une sacrée omelette.

15H39 - Le député UMP Pierre Lellouche déplore le départ de Jean-Marc Ayrault et fait un mordant trait d'humour avant de poser sa question : "Il nous reste monsieur Cazeneuve, ses œufs et ses volailles".

Une réference au départ du premier ministre, peu avant 15H30 et à la petite blague de Bernard Cazeneuve à 15H32.

<img src="http://i.imgur.com/m8vKz4y.jpg" alt="" width="500" />

15H35 - Sur le banc des ministres, Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement, est en grande conversation avec Benoît Hamon, l'un des sept ministres de Bercy.

<img src="http://i.imgur.com/7iqOZth.jpg" alt="" width="500" />

15H32- La petite phrase du jour

"Monsieur le député Marleix vous parlez comme un oiseau qui vient de sortir de l'œuf" lance Bernard Cazeneuve au député UMP d'Eure-et-Loir qui vante le bilan économique de Nicolas Sarkozy.

15H23 - Le premier ministre Jean-Marc Ayrault prend le micro pour  répondre au député UMP Pierre Lequiller qui attaque la vision franco-allemande de l'exécutif socialiste :

Vous croyez que nous avons un problème avec l'Allemagne mais ça relève des fantasmes. Vous êtes vous dans l'impuissance. [...]

Vous êtes souvent dans l'ignorance et la petitesse.

<img src="http://i.imgur.com/4Tc0rB6.jpg" alt="" width="500" />

15H21 - Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement met en ligne sur son fil Twitter une photo de Christiane Taubira, ministre de la Justice, en train de lire la Constitution, avec la légende suivante : "Lectures torrides et sécrètes de @chtaubira pendant les QAG".

lectures torrides et secrètes de @chtaubira pendant les QAG ;) twitter.com/CecileDuflot/s…

— Cécile Duflot (@CecileDuflot) 15 mai 2013

15H18 - Jean-François Copé applaudit, ironiquement, Thierry Repentin.

15h15 - Bernard Cazeneuve, ministre du Budget répète les éléments de langage du gouvernement sur le délicat équilibre à trouver entre mesures d'économies et volonté de relancer la croissance.

Pendant ce temps, Christian Jacob, le patron du groupe UMP, se ronge les ongles et Jean-François Copé, le président de l'UMP, potasse ses dossiers.

15H10 - Claude Bartolone salue au micro la présence en tribune d'une délégation malienne, très applaudie par les députés.

<img src="http://i.imgur.com/ytsr8N0.jpg" alt="" width="500" />

15H07 -"Il y a trop de bruit de fond" déplore Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale avant de donner la parole à Danielle Auroi, député écologiste du Puy-de-Dôme qui pose une question sur le secret bancaire.

 

15H03 - Les QAG spéciales UE commencent avec un propos liminaire de 4 minutes Thierry Repentin, ministre délégué aux Affaires européennes qui vante l'action du président de la République, au même moment à Bruxelles.

Les ministres écoutent poliment : 

Pendant ce temps, l'ancien ministre François Baroin arrive tranquillement dans l'hémicycle.

Du rab sur le Lab

PlusPlus