Municipales : opération boîte mail ouverte pour Mennucci

Publié à 19h14, le 22 février 2014 , Modifié à 19h20, le 22 février 2014

Municipales : opération boîte mail ouverte pour Mennucci
Patrick Mennucci (Maxppp)

INBOX - Mécontent de ne pas obtenir le droit de faire un meeting, Patrick Mennucci, le candidat socialiste à la mairie de Marseille se lance dans une opération boîte mail ouverte.

> Le contexte :

Jean-Claude Gaudin, candidat à sa réélection pour un quatrième mandat à la tête de la cité phocéenne affronte Patrick Mennucci dans une campagne électorale virile mais pas toujours correctese tweetclashant notamment sur la question des toilettes publiques.

Le candidat socialiste comptait tenir un meeting le 9 mars, deux semaines avant le premier tour, dans le très stratégique 3ème secteur de la ville dont la tête de liste est son ancienne rivale, la ministre déléguée aux personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti.

> L'épisode du jour :

Patrick Mennucci et Marie-Arlette Carlotti ont organisé ce samedi 22 février une conférence de presse pour reprocher à la mairie de Marseille de leur avoir dit oui puis non, sans explication, pour organiser un meeting salle Vallier.

Retour sur une tambouille marseillaise en quatre actes.

Acte 1 : la salle est dispo

Le 17 février, le responsable des équipements sportifs de Marseille informe l'équipe de campagne de Patrick Mennucci que la salle municipale est disponible pour un meeting, que cela leur coûtera 4.440 euros la journée, et pour convenir d'un rendez-vous pour une visite.

Acte 2 : Mennucci est content

Le secrétariat général du candidat socialiste remercie la mairie et confirme le rendez vous, jeudi 20 février.

Acte 3 : la salle n'est plus dispo

Le lendemain du rendez-vous de répérage, vendredi 21 février, le responsable des équipements sportifs se rend soudainement compte que la salle n'est plus disponible le 9 mars. Il rédige le laconique mail qui va beaucoup énerver les socialistes :

Après début d'instruction de votre dossier, je vous informe que la salle Vallier n'est pas disponible à la date du 9 mars. Veuillez me contacter dans les meilleurs délais pour envisager une autre date.

L'explication ? Joint par le Lab, la mairie de Marseille répète qu'il "reste plusieurs dates avant les élections", plaide une simple "erreur de planning", assure avoir répondu "oui trop vite sans voir que la salle n'était pas disponible" en raison du montage d'un forum des associations qui commence le lendemain, le 10 mars. La mairie de Marseille assure également au Lab "que cela n'a évidemment rien de politique mais comme c'est Marseille, tout prend des proportions folles".

Acte 4 : Mennucci n'est plus content 

Patrick Mennucci a organisé ce samedi 22 février une conférence de presse avec ses têtes de listes, voyant dans ce problème de date d'une salle une "entrave inacceptable à la démocratie". Un coup de gueule relayé sur Twitter par la ministre Marie-Arlette Carlotti.

[Bonus track] Vous en voulez encore ? @Marseillenavant, le compte de campagne de Jean-Claude Gaudin a contre-attaqué avec le tweet suivant :

Là encore, @PatrickMennucci répond en proposant à ses 6.300 abonnés Twitter la capture d'écran d'un mail de lui autorisant son collègue de l'Assemblée, le député UMP Dominique Tian à tenir un meeting à Marseille.

Du rab sur le Lab

PlusPlus