NKM : "L'objectif de Patrick Buisson n'etait pas de faire gagner Sarkozy mais Charles Maurras"

Publié à 13h28, le 24 juin 2012 , Modifié à 17h52, le 24 juin 2012

NKM : "L'objectif de Patrick Buisson n'etait pas de faire gagner Sarkozy mais Charles Maurras"
Patrick Buisson et Nathalie Kosciusko-Morizet. Montage Le Lab de deux photos Reuters.

ON REFAIT LE MATCH - L'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet a accusé ce dimanche Patrick Buisson, influent conseiller de l'ancien chef de l'État, d'avoir mené une bataille "plus idéologique que politique" pendant la campagne présidentielle.

L'occasion aussi pour NKM de faire un pas de plus vers une candidature à la présidence de l'UMP. L'ancienne ministre annonce une tournée estivale des fédérations UMP avant, "éventuellement, d'en faire une proposition, au sortir de l'été".

  1. NKM, candidate à la présidence de l'UMP ? "Bien sûr"

    Sur canalplus.fr

    Moi le reproche principal que je fais à Patrick Buisson, c'est que son objectif à mon avis, n’était pas de faire gagner Nicolas Sarkozy. Il était de faire gagner Charles Maurras. Il était sur un objectif plus idéologique que politique.

    Invitée dimanche 24 juin de Canal Plus, Nathalie Kosciusko-Morizet s'est lâchée contre Patrick Buisson, influent conseiller de Nicolas Sarkozy. Mercredi 20 juin, NKM avait déjà exprimé sur les ondes de Radio Classique ses "nuances", en interne, pendant la campagne présidentielle.

    Concernant la bataille de l'UMP, l'ancienne ministre a répété dans l'émission "Dimanche Plus" qu'elle "préfererai[t] qu'on s'interesse aux idées, plutôt qu'aux personnes". Nouveauté de taille, NKM semble se lancer dans la bagarre. Et elle le fait en utilisant exactement la même formule que François Baroin, lundi 18 juin, sur RTL.

    Si mes idées n'étaient pas reprises, je ne m'interdirais pas de les porter devant les militants.

    "Vous pourriez vous aussi pour présenter à la présidence de l'UMP ?" l'interroge Anne-Sophie Lapix. 

    Mais bien sûr. Ce que je veux c'est un débat sur les idées, les propositions. J'ai reçue énormément de solliciations de fédérations. Car vous savez, après une lourde défaite, il y a des effets de rebond. 

    Nathalie Kosciusko-Morizet annonce donc une tournée des fédérations UMP en juillet avant "éventuellement, d'en faire une proposition, au sortir de l'été".

Du rab sur le Lab

PlusPlus