Quand Ardisson remercie Debré pour avoir censuré la taxation des hauts revenus à 75%

Publié à 13h58, le 24 janvier 2013 , Modifié à 14h03, le 24 janvier 2013

Quand Ardisson remercie Debré pour avoir censuré la taxation des hauts revenus à 75%
Jean-Louis Debré, lors de ses voeux aux membres du Conseil constitutionnel, le 7 janvier 2013 (MaxPPP)

Jean-Louis Debré, une star chez les people ? Le président du Conseil constitutionnel est en tout cas très apprécié de certains depuis que l'institution a censuré la taxe à 75% des revenus annuels de plus d'un million d'euros. Une anecdote révélée par le Nouvel Observateur de ce jeudi 24 janvier en atteste.

Le président du Conseil des Sages a en effet été remercié par l'animateur et production de télévision, Thierry Ardisson, dans un restaurant du 16e arrondissement de Paris le 18 janvier, explique l'hebdomadaire :

A peine est-il entré qu'il est interpellé par Thierry Ardisson. Lequel au vu et au su de toute l'assemblée lui lance : "Et merci pour les 75% !"

Le 29 décembre 2012, le Conseil constitutionnel a en effet retoqué la taxation des hauts revenus prévue dans le projet de loi des finances 2013, en relevant une "méconnaissance de l'égalité devant les charges publiques". Le Conseil des Sages avait été prélablement saisi par le groupe UMP qui reprochait l'aspect "confiscatoire" de l'impôt.

Officiellement, la nouvelle mouture de la loi doit être présentée avant la fin de l'année 2013.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus