Quand Cécile Duflot critique Jean-Luc Mélenchon tout en reprenant ses mots pour... critiquer Valls

Publié à 11h43, le 31 mars 2015 , Modifié à 12h43, le 31 mars 2015

Quand Cécile Duflot critique Jean-Luc Mélenchon tout en reprenant ses mots pour... critiquer Valls
Cécile Duflot reprend © AFP

J’TE LA PIQUE - Après des mois de rapprochement, les mauvais scores aux élections départementales viennent-ils de faire voler en éclats les tentatives d’alliance entre les Verts et le Front de gauche ? Dans une interview au Monde, mardi 31 mars, Cécile Duflot critique très directement la volonté d’une "alliance à gauche sans le PS" défendue par Jean-Luc Mélenchon. La député EELV de Paris y voit une erreur de stratégie de la part du cofondateur du Parti de gauche. Elle dit :

"

J’entends ce que dit Jean-Luc, mais il se trompe sur le fait de considérer comme prioritaire la bagarre entre deux gauches. Ce qui est prioritaire, c’est de construire l’espoir autour d’un projet, pas en s’opposant les uns aux autres.

"

Et d’ajouter : "le projet des écologistes ne rentre pas dans les vieux rangements, il n’est pas plus ou moins à gauche, il dépasse même les clivages droite-gauche sur certains sujets".

Mais voilà, Cécile Duflot a beau critiquer la stratégie de Jean-Luc Mélenchon, elle reste admirative de l’éloquence du tribun du Front de gauche. Rappelez-vous, elle le disait déjà sur le plateau de Des Paroles et des actes en décembre. Alors lorsqu’il s’agit de critiquer Manuel Valls, l’écologiste n’hésite pas à reprendre les mots de Jean-Luc Mélenchon himself. Sur le Premier ministre, elle déclare :

"

Ses objectifs, à savoir faire baisser le Front national, améliorer le score de la gauche, et résorber le chômage, ne sont pas atteints aujourd’hui. Son logiciel est périmé. 

"

Une expression déjà été utilisée par Jean-Luc Mélenchon en février dernier pour parler… du Parti socialiste. Le cofondateur du Parti de gauche avait alors déclaré au JDD:

"

Le PS est un astre mort. Ses cadres sont totalement coupés de la société française. Son logiciel est périmé.

"

Au Lab, on se demande bien comment Manuel Valls va prendre la critique, lui qui reprochait justement à une partie de la gauche d'être "passéiste" et "en manque d'imagination" au mois d'octobre dans les colonnes de L'Obs

Du rab sur le Lab

PlusPlus