Selon David Rachline, sénateur FN, il est moins grave d'être condamné pour incitation à la haine raciale que pour corruption

Publié à 14h48, le 13 septembre 2015 , Modifié à 14h53, le 13 septembre 2015

Selon David Rachline, sénateur FN, il est moins grave d'être condamné pour incitation à la haine raciale que pour corruption
© AFP

DEUX POIDS, DEUX MESURES - Le ralliement de Philippe Vardon, ancien leader du Bloc Identitaire, à Marion Maréchal-Le Pen sur les listes Front national dans le PACA avait suscité quelques réserves au sein du parti frontiste. Réserves effacées par Marion Maréchal-Le Pen qui affirmait que ce dernier avait changé. Reste un petit souci : Philippe Vardon a déjà été condamné pour incitation à la haine raciale et reconstitution de ligues dissoutes en 2007.

Le 13 septembre, sur le plateau du Supplément de Canal Plus, David Rachline, sénateur-maire de Fréjus, doit s'exprimer sur le cas de Philippe Vardon. Et notamment sur ces condamnations judiciaires. Mais l'élu frontiste a déjà établi une petite théorie pour légitimer la présence de l'ancien identitaire sur les listes FN. Interrogé sur la gravité de ces condamnations, il rétorque :

Bah il vaut mieux ça qu'être condamné pour corruption. C'est le cas de nombreux responsables politiques en PACA et dans les Alpes-Maritimes. 

Relancé pour préciser son propos, il réitère :

Que de truander les Français? Oui, je pense oui. 

Ces dernières années, de nombreux politiques de la région ont, en effet, été condamnés pour diverses affaires comme détournements de fond publics comme Sylvie Andrieux ou des affaires de marchés publics truqués comme Jean-Noël Guerini

Et tout ça, c'est bien plus grave qu'être condamné pour incitation à la haine raciale. Enfin, selon David Rachline. 





À LIRE AUSSI SUR LE LAB : 

Marion Maréchal–Le Pen confirme un rapprochement avec l'ancienne figure du Bloc identitaire Philippe Vardon pour les régionales

Philippe Vardon, ancienne figure du Bloc Identitaire, tente un rapprochement avec Marion Maréchal – Le Pen pour les régionales

Le maire FN de Fréjus met fin aux abonnements à "Libération" et "le Figaro" de la médiathèque municipale

Du rab sur le Lab

PlusPlus