Sur la cheminée du bureau de François Hollande, trône désormais la photo de la marche républicaine du 11 janvier

Publié à 16h11, le 23 janvier 2015 , Modifié à 16h49, le 23 janvier 2015

Sur la cheminée du bureau de François Hollande, trône désormais la photo de la marche républicaine du 11 janvier
© Montage Le Lab via AFP et @Elysee

SYMBOLE - Les photos dans le bureau de François Hollande, c'est toute une histoire. Il y a d'abord eu celle de la victoire du 6 mai. Un cliché qui le représentait, à Tulle au soir de son élection à la présidence de la République, aux côtés de Valérie Trierweiler. Entre temps, certains écrits ont eu raison de ce souvenir, que le chef de l'État avait jusqu'ici conservé "malgré tout".

Depuis, le manteau de cheminée du bureau présidentiel était orné de deux photos, une de chaque côté de l'horloge, comme on peut le voir sur ces images diffusées par le compte Twitter du Château le 7 janvier :

Et puis il y eut le 11 janvier. Une date rentrée dans l'histoire : ce dimanche-là, François Hollande défilait dans les rues de Paris, flanqué d'une cinquantaine de dirigeants internationaux, après les attentats qui ont frappé la France au début du mois.

"L'esprit du 11 janvier", que le Président convoque lors de chacune de ses prises de parole depuis, l'accompagne donc désormais à tout instant, et pas seulement symboliquement : le cliché immortalisant ce moment trône en effet derrière son bureau, comme l'a repéré Le Point jeudi 22 janvier. Pile poil à l'ancien l'emplacement de la photo de son ex-compagne.

On peut également le constater sur ces images, diffusées par l'Élysée le 20 janvier :

Ce n'est pas tout à fait la même, mais voilà un aperçu de l'image que François Hollande a souhaité conserver dans son bureau :



[Bonus Track]

Tant qu'on est dans le bureau de François Hollande, restons-y quelques minutes. Juste le temps d'apprendre que Philae, le labrador femelle offert au chef de l'État à Noël, n'a pas le droit d'y mettre les pattes. C'est François Hollande lui-même qui l'explique au journal pour adolescent L'Actu dans son numéro de samedi 24 janvier, dont il est le rédacteur en chef exceptionnel (ainsi que de Mon Quotidien). 

Le Président indique tout naturellement et non sans humour que, n'étant "pas encore propre", Philae est priée d'aller déposer ses petits cadeaux ailleurs, afin qu'il n'y ait pas de "malentendu" :

"

Cette chienne, baptisée Philae, m'a été offerte. Elle n'est pas dans mon bureau, ce n'est pas sa place. Et comme elle n'est pas encore propre, je voudrais éviter tout malentendu (rires). Elle vit au rez-de-chaussée, on lui apprend à être une chienne officielle !

"

Visiblement, les conseils de Jean-Pierre Raffarin en matière de dressage canin sont écoutés en haut lieu. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus