Elections européennes 2014 : Brice Hortefeux prend un malin plaisir à corriger Rachida Dati sur les règles du scrutin

Publié à 10h57, le 15 avril 2013 , Modifié à 10h57, le 15 avril 2013

Elections européennes 2014 : Brice Hortefeux prend un malin plaisir à corriger Rachida Dati sur les règles du scrutin
Brice Hortefeux sur LCI. (Capture d'écran)

Eurodéputée depuis 2009, Rachida Dati ne sait visiblement pas comment se déroule le scrutin pour les élections européennes. Et Brice Hortefeux, avec qui elle entretient une certaine inimitié, est venu lui rafraichir la mémoire ce lundi 15 avril, sur LCI.

Dimanche soir, invitée de France Inter, la maire UMP du VIIe arrondissement de Paris et candidate à la primaire parisienne face, notamment, à Nathalie Kosciusko-Morizet, en vue des municipales, a déclaré avoir été sollicitée pour "conduire la liste nationale" de l’UMP en 2014.

Mais, et malgré le lobbying de Jean-Michel Baylet et des radicaux de gauche, le scrutin européen de 2014 ne se déroulera pas dans une circonscription nationale unique. 

Ce qu’a rappelé, avec ironie et un malin plaisir, Brice Hortefeux, soutien de NKM pour les municipales parisiennes, ce lundi sur LCI :

"

Ca a échappé à Rachida Dati, qui ne connait peut-être pas très bien le fonctionnement et les règles du scrutin, le Parlement a décidé de maintenir le scrutin.

Il n’y a pas de liste nationale, ce sont des listes territoriales donc il y aura des leaders dans chaque région.

"

Malicieusement interrogé pour savoir si "Rachida Dati était sa grande copine", l’ancien ministre de l’Intérieur et proche de Nicolas Sarkozy a rétorqué, avec humour :

"

Ca ne vous a pas échappé.

"

Les antécédents entre les deux eurodéputés UMP sont légion. Le 20 février 2013, Rachida Dati avait estimé que l'ex ministre de l'Intérieur – "un très mauvais ministre", disait-elle –, n'existe que par sa relation privilégiée avec Nicolas Sarkozy. Et le réduisait à un sobriquet : 

"

Papa Sarkozy m’a dit…

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus