"Race blanche" : Jean-Christophe Lagarde qualifie Nadine Morano de "porte-parole du Ku Klux Klan"

Publié à 07h46, le 29 septembre 2015 , Modifié à 08h00, le 29 septembre 2015

"Race blanche" : Jean-Christophe Lagarde qualifie Nadine Morano de "porte-parole du Ku Klux Klan"

"RAS-LE-BOL" - La sortie de Nadine Morano sur la France, "pays de race blanche", tout autant que ses justifications ultérieures, ont irrité dans son camp. Et plus largement encore chez les alliés de Les Républicains, à l’UDI.

Lundi 28 septembre, le président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde, a exprimé un "ras-le-bol" très aubryste devant les déclarations polémiques de l’eurodéputée LR. Invité de iTélé, le député centriste a d'abord fustigé l’utilisation faite par Nadine Morano de phrases rapportées du Général de Gaulle :

 

"

Madame Aubry disait qu’elle en avait ras le bol de monsieur Macron, j’en ai ras-le-bol des phrases de Madame Morano. Je voudrais surtout que Nadine Morano ne lise pas le Gérénal de Gaulle avec une traduction de Tixier-Vignancour. Parce que le Général de Gaulle a aussi dit que quand on faisait un bon musulman, on en faisait un bon français. Et cette vision insupportable, monolithique, j’en ai marre.

"

Surtout, Jean-Christophe Lagarde estime que Nadine Morano va encore plus loin que le Front national. "Le drame, c’est qu’elle est en train de courir devant, pas derrière. Même madame Le Pen n’ose plus dire ça. Elle se cache, mais ne le dit pas", peste-t-il.

Et d’ajouter, exprimant ses craintes pour la primaire à laquelle Nadine Morano voudrait participer, et invoquant l’organisation raciste américaine, le Ku Klux Klan, rien que ça :

 

"

Et si elle veut être candidate à la primaire, j’espère que la primaire n’aura pas en son sein une porte-parole du Ku Klux Klan.

"

Un passage isolé par le Lab :

[BONUS TRACK] Toi, maire de Pau

En forme, Jean-Christophe Lagarde a aussi fustigé le soutien de François Bayrou à Alain Juppé, qui laisse entendre que si le maire de Bordeaux échoue à la primaire, il pourrait se lancer, une nouvelle fois, dans la course à la présidentielle. Ce qui fait bien rire le patron de l’UDI qui rappelle la promesse du maire de Pau, faite durant les municipales, de ne plus briguer de mandat national. Il dit :

 

"

Ce n'est pas la première fois qu'il le dit mais à force de répéter qu'Alain Juppé va perdre la primaire, on peut se demander quelle est la nature du soutien. En tout cas, j'observe que François Bayrou a dit d'une part 'Je ne suis plus candidat à une élection nationale' - c'était pendant les élections municipales - et il a dit ensuite qu'il soutenait Alain Juppé avec beaucoup de ferveur mais qu'il ne croyait pas dans l'essence de sa victoire.

"

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

"Race blanche" : Nadine Morano se fait troller par sa propre famille politique 

Quand Gilbert Collard explique que "l'Afrique est un pays" de "race noire" 

Nadine Morano justifie son usage du mot "race" en parlant du racisme 

"Race blanche" : Morano s'abrite derrière des propos tronqués de Taubira sur la "race créole"

Du rab sur le Lab

PlusPlus