Une semaine de promo et onze émissions TV/radio pour Ségolène Royal

Publié à 17h58, le 20 mai 2013 , Modifié à 18h10, le 20 mai 2013

Une semaine de promo et onze émissions TV/radio pour Ségolène Royal
Passages TV et radios de Ségolène Royal entre le 12 et le 19 mai

ROYAL PARTOUT - De mémoire de Lab, c'est du jamais vu. Avec la sortie de son ouvrage Cette belle idée du courage, Ségolène Royal a tout fait. Du dimanche 12 mai au dimanche 19 mai, sept jours pour écumer tous les plateaux télé et studios radios possibles et accorder des interviews à des journaux très divers, du Mondeà Elle.

"Ca vous intéresse peut-être moins que la petite phrase que je vais sortir." Dimanche soir sur RTL, après une semaine de marathon médiatique, Ségolène Royal semble réaliser qu'elle n'intéresse pas *que* pour son ouvrage. Il faut dire qu'en sept jours, elle n'a pas parlé que courage, distillant petits conseils à François Hollande et peaux de banane contre Nicolas Dufourcq avec qui elle doit cohabiter à la BPI.

Le Lab avait déjà raconté le plan médias à venir de Ségolène. On revient ce lundi sur cette semaine de Ségolène non-stop Royal. Cliquez sur les images pour retrouver les émissions.

> Dimanche 12 mai, démarrage avec le JT de TF1 et les premiers conseils à François Hollande. "Il faut accélérer", retiendra-t-on.

(image TF1)

> Lundi 13 mai, l'ancienne candidate à la présidentielle continue de donner son avis sur la première année de François Hollande dans la matinale de France Inter. C'est cependant dans Le Monde, le même jour, qu'elle ira le plus loin, estimant qu'il y a eu "du temps perdu" et ironisant :

"

Bon. Regardons l'avenir et réussissons les cent premiers jours de la deuxième année !

"

(image France Inter)

> Mardi 14 mai, du Ségolène Royal au levé, avec l'interview matinale de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, et au couché dans Soir 3, sur France 3. Parrallèlement, et même si ce n'est pas une interview à proprement parler, celle qui est vice-présidente et porte-parole de la BPI décoche une nouvelle flèche à l'encontre de Nicolas Dufourcq, directeur général de l'organisme, dans un reportage du Figaro. Elle remet y en cause son niveau de rémunération.

(image BFMTV)

 (image France 3)

> Mercredi 15 mai, la présidente de la région Poitou-Charente poursuit sur son rythme d'une émission matin et soir avec le "face à face" de Christophe Barbier sur i>TELE puis sort du champ des questions purement politiques avec une participation à l'émission C à vous sur France 5. C'est d'ailleurs dans ce cadre qu'elle revient sur le tweet de Valérie Trierweiler. Un message qu'elle juge "féroce".

(image i>TELE)

(image France 5)

Pendant ce temps, Marine Le Pen salue son "courage" et son "instinct politique" lors de l'émission Questions d'info sur LCP.

> Jeudi 16 mai, la routine dans les Quatre vérités de France 2.

 (image France 2)

> Vendredi 17 mai, Ségolène Royal termine la semaine avec la matinale d'Europe 1 et une "rencontre" dans Elle. Trois pages dans lesquelles l'ancienne candidate se met en mode confidence : 

"

L'esprit de vengeance, la jalousie, l'envie n'ont pas de prise sur moi. Même les gens qui m'ont fait du mal, s'ils font des choses, je n'en suis pas envieuse.

"

> Samedi 18 mai, le #Royalpartout continue pour le week-end avec un public encore différent, celui de On n'est pas couché sur France 2, au milieu de Bernard Pivot, l'actrice-mannequin Noémie Lenoir, le chanteur Maxime Leforestier et William Carnimolla, l'animateur de Belle toute nue sur M6.

(image France 2)

> Dimanche 19 mai, Ségolène Royal boucle sa semaine en revenant sur le plateau de France 3, cette fois-ci pour l'interview du 12/13 et termine dans les studios de RTL pour Le grand jury. Après avoir donné son avis et ses conseils en matière politique durant toute la semaine, elle précise qu'elle "ne [se] positionne pas par rapport au bilan" de François Hollande. Quant à ses piques sur Nicolas Dufourcq, elle explique :

"

Il vaut mieux avoir des dialogues clairs et nets et un peu musclés au départ, pour que les choses partent dans la bonne direction, plutôt que de se taire.

"

(image France 3)

> Lundi 20 mai, fini-fini ? Après sept jours sans discontinuer, Ségolène Royal n'est visible sur aucun plateau/studio en ce jour de Pentecôte. On la trouve tout de même dans Valeurs actuelles, après un entretien tenu quelques semaines plus tôt.

> Nous avons bien sûr pu en oublier parmi cette *longue* liste. N'hésitez pas à nous le dire avec la mention @lelab_E1

Du rab sur le Lab

PlusPlus