Nouvelle charge socialiste contre le magazine Valeurs actuelles, signée Jean-Christophe Cambadélis

Publié à 06h58, le 30 avril 2015 , Modifié à 06h58, le 30 avril 2015

Nouvelle charge socialiste contre le magazine Valeurs actuelles, signée Jean-Christophe Cambadélis

ET CA CONTINUE ENCORE ET ENCORE – Valeurs actuelles n’est pas tendre avec le gouvernement et la gauche. Et cette dernière le lui rend bien. Depuis 2012, l’hebdomadaire multiplie les unes provocatrices, tant sur la politique que sur les sujets de société, et les socialistes ne cessent d’attaquer Valeurs actuelles. Dernière charge en date, mercredi 29 avril, signée Jean-Christophe Cambadélis.

Retour sur les multiples escarmouches entre PS et VA.

>> 29 avril 2015 : " Un naufrage ?"

La nouvelle une de Valeurs actuelles sur les migrants, barré d’un "Le Débarquement" a fait sortir de ses gonds une nouvelle fois un socialiste. Et le premier d’entre eux cette fois-ci. Ainsi, Jean-Christophe Cambadélis s’est interrogé, jeu de mots à l’appui, sur le "naufrage" de l’hebdomadaire conservateur :

>> 10 avril 2015 : "nauséabond et dangereux"

Invitée du Bondy Blog Café dimanche 12 avril, Fleur Pellerin a été interpellée sur deux Unes polémiques qui ont valu à l’hebdomadaire "de la droite qui s’assume" d’être condamné en février pour provocation à la discrimination envers les musulmans puis en mars pour provocation à la haine envers les Roms. Elle dit :

"

Stigmatiser des parties de la population à raison de leur origine ethnique ou de leur religion, est je crois quelque chose d’extrêmement nauséabond et dangereux dans la période actuelle.

"

>> 11 mars 2015 : "Vous n’avez pas honte?"  

Sur les internets, un sondage en ligne sur site de Valeurs actuelles sur Christiane Taubira crée une nouvelle fois la polémique. La question posée était alors : "A votre avis, pourquoi Christiane Taubira 'pleure-t-elle dans sa chambre' ?" "Lamentable", réagit alors le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll qui s’interroge, reprenant une formule de Jean-Pierre Elkabbach à Marine Le Pen :

"

Vous n’avez pas honte ?

"

>> Septembre 2014 : Devant la justice 

Suite à une nouvelle une polémique, sur Najat Vallaud-Belkacem cette fois, présentée comme "l’ayatollah", Valeurs actuelles subit les foudres de plusieurs socialistes dont, encore, l’ex porte-parole de Solférino, David Assouline qui juge cette une "raciste". Réplique du magazine qui porte plainte en justice.

>> 21 août 2013 : "Valeurs poubelle"

La une du magazine Valeurs actuelles fait, ce 21 août, beaucoup, beaucoup parler. Titré "Roms, l'overdose", l'hebdomadaire verse dans la provocation. Sur Twitter, Valeurs actuelles est tour à tour accusé de racisme et de pétainisme.

Dans ce flot de réactions, le porte-parole du Parti socialiste David Assouline choisit de renommer le magazine. Il choisit pour l'occasion un titre peu flatteur : Valeurs poubelle.

>> 10 août 2013 : Sur écoutes 

Très critique envers le gouvernement, ce jour-là, le directeur général de Valeurs actuelles, sur Twitter, dit avoir été mis sur écoutes après avoir critiqué Manuel Valls. Des soujpçons qui l’amèneront à porter plainte. Bis repetita en décembre 2013, à l’encontre de l’Elysée accusée d’écoute téléphoniques et de piratage.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

>> Reportage : on est allé voir pour Valeurs actuelles a été rebaptisé Valeurs poubelle

Du rab sur le Lab

PlusPlus