La mission parlementaire sur l'indignité nationale, "trop restrictive" selon Bas, article le moins lu de la semaine

Publié à 16h20, le 25 janvier 2015 , Modifié à 16h29, le 25 janvier 2015

La mission parlementaire sur l'indignité nationale, "trop restrictive" selon Bas, article le moins lu de la semaine
Montage Le Lab

#FLOPHEBDO - Comme tous les dimanches, Le Lab vous propose son Flop Hebdo, compilation des articles les moins lus de la semaine. Alors que le Top Hebdo est trusté cette semaine par Nicolas Sarkozy et Manuel Valls, ce sont Valérie Pécresse, Gérard Larcher, Claude Bartolone et Phillipe Bas et les élus parisiens UMP qui composent notre flop hebdo.

>> Lundi 19 janvier : Valérie Pécresse veut outrepasser la Convention européenne des droits de l’homme pour empêcher le retour des djihadistes français

Valérie Pécresse veut absolument interdire le retour des djihadistes français sur le territoire national. Quitte à déroger quelque peu aux règles de la Convention européenne des droits de l'homme. Le lundi 19 janvier, elle cite allègrement l'exemple du Royaume-Uni pour justifier son propos en affirmant :

"

Quand on veut, on peut. La Convention européenne des droits de l’homme permet des dérogations justifiées par des nécessités d’ordre public. La question est de savoir si les Français souhaitent ou non que les djihadistes soient interdits de retour.

"

Des propos auxquels ont répondu de nombreux hommes politiques, comme Claude Bartolone.

[À LIRE ICI]

>> Mardi 20 janvier : Gérard Larcher favorable à la suppression des allocations familiales dans certains cas

C'était une proposition initiale qui visait à lutter contre l’absentéisme scolaire, c'est devenu une idée reprise par beaucoup à l'UMP pour lutter contre les comportements non-républicains à l'école : supprimer les allocations aux familles dont les enfants auraient des comportements contraires à la République. Le mardi 20 janvier, le président du Sénat Gérard Larcher s'est déclaré favorable à cette mesure tout en précisant qu'il existait "d'autres outils".

[À LIRE ICI]

>> Mercredi 21 janvier : Pour Claude Bartolone, la présidence normale, c'est fini

C'est un hommage en règle qu'a fait Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale, à François Hollande. Après les attentats à Charlie Hebdo et les critiques positives qu'a reçues le chef d'État, le député de Seine-Saint-Denis considère que la présidence "normale" voulue par François Hollande était désormais terminée. Il déclare :

"

Le jour de l'attentat à Charlie Hebdo, on en a fini avec la présidence normale et on est entrés dans la présidence extraordinaire.

"

[À LIRE ICI]

>> Jeudi 22 janvier : Missionné par Valls sur l'indignité nationale, le sénateur UMP Philippe Bas trouve le sujet trop restrictif

Choisi par le Premier ministre pour mener une commission parlementaire sur l'indignité nationale, Philippe Bas n'est forcément convaincu du bienfait de celle-ci. C'est surtout le champ d'application qui gêne le sénateur UMP qui aimerait englober "un ensemble plus vaste" pour mener sa mission à bien. 

[À LIRE ICI]

>> Vendredi 23 janvier : Les élus UMP du 17e arrondissement de Paris approuvent la plainte d’Anne Hidalgo contre Fox News

Les no-go zones (zone de non-droit) décrites par la chaîne américaine Fox News continuent de provoquer des réactions politiques. Alors qu'Anne Hidalgo avait annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne, elle avait vu Nathalie Kosciusko-Morizet regretter cette décision, ayant peur d'une amplification du sujet. Ce n'est pas l'avis de Brigitte Kuster, maire UMP du XVIIème arrondissement qui a, elle, soutenu l'initiative de la maire de Paris. 

[À LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus