Pour NKM, la ligne du "ni-ni" à l'UMP vaudra pour les départementales, sujet le moins lu de la semaine

Publié à 16h11, le 08 mars 2015 , Modifié à 16h24, le 08 mars 2015

Pour NKM, la ligne du "ni-ni" à l'UMP vaudra pour les départementales, sujet le moins lu de la semaine

#FLOPHEBDO - Vous avez raté certains articles du Lab cette semaine ? Vous avez eu tort. Mais le Lab n'est pas rancunier et vous propose, tous les dimanches, de lire ou relire les articles les moins lus de la semaine. C'est le Flop Hebdo. Tout l'inverse du Top Hebdo. 

Et cette semaine, la grande gagnante s'appelle Nathalie Kosciusko-Morizet et le fameux "ni-ni" à l'UMP.

>> Lundi 2 mars : "FNPS" : le gouvernement critique le concept développé par Nicolas Sarkozy

C'est la nouvelle expression de Nicolas Sarkozy : le "FNPS". Enfin, nouvelle pas sûr car d'autres à l'UMP l'utilisaient avant lui. Mais peu importe. Chez certains membres du gouvernement, on a très peu goûté l'expression de l'ancien chef de l'État. Entre Thierry Mandon qui lui propose de prendre "du repos" et Jean-Marie Le Guen qui lui reproche de "banaliser le Front national", Nicolas Sarkozy a dû avoir les oreilles qui chauffaient.

[A LIRE ICI]



>> Mardi 3 mars : Luc Chatel n’est pas favorable aux "châtiments corporels" et compare la fessée à la "dissuasion nucléaire"

Le 2 mars, le Conseil de l'Europe condamnait la France pour ne pas avoir interdit les fessées. Dès le lendemain, le sujet faisait polémique et s’immisçait dans la sphère politique. Si beaucoup à droite s'offusquaient de cette décision européenne, Luc Chatel, lui, y voyait plutôt une bonne chose. Et pour justifier son propos, l'arme atomique est évoquée.

[A LIRE ICI



>> Mercredi 4 mars : La ligne du "ni-ni" à l'UMP vaudra pour les départementales, affirme Nathalie Kosciusko-Morizet

Avant le "FNPS", l'expression à la mode à l'UMP était le "ni-ni". Ni Front national, ni Parti socialiste en cas d'élimination du candidat UMP au premier tour des élections. C'est en tout cas la décision du bureau politique du 3 février 2015. Malgré son désaccord personnel sur la question et sa volonté de faire voter les militants sur le sujet, Nathalie Kosciusko-Morizet a dû défendre cette ligne en affirmant qu'elle ne serait pas remise en cause pour les élections départementales. 

[A LIRE ICI]



>> Jeudi 5 mars : Geneviève Fioraso démissionne de son poste de secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur "pour raisons de santé", confirme l'Élysée

C'était dans l'air depuis les révélations de l'Express le mardi 3 mars mais l'officialisation de la nouvelle est arrivée de l'Élysée le jeudi 5 mars, via un communiqué. Geneviève Fioraso quitte donc son poste de secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur "pour des raisons de santé". Son portefeuille sera désormais géré par Najat Vallud-Belkacem. 

[A LIRE ICI]



>> Vendredi 6 mars : Jean-François Copé inaugure son blog: "la France de demain n'a pas besoin d'un homme providentiel"

Il a décidé de communiquer pour dire qu'il communiquerait moins. En ouvrant un nouveau blog, Jean-François Copé en a profité pour donner sa vision de la France et ce dont elle a vraiment besoin. Et celui que Jérôme Lavrilleux voit devenir président de la République en est convaincu : l'ère de "l'homme providentiel", c'est fini. 

[A LIRE ICI]



Du rab sur le Lab

PlusPlus