Selon Le Point, Marine Le Pen estime que Jean-Marie Le Pen "n'est plus dans la ligne du FN" : "la ligne du parti, c'est moi"

Publié à 16h20, le 05 février 2015 , Modifié à 16h52, le 05 février 2015

Selon Le Point, Marine Le Pen estime que Jean-Marie Le Pen "n'est plus dans la ligne du FN" : "la ligne du parti, c'est moi"
Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen © VALERY HACHE AFP

Ça chauffe de plus en plus entre Jean-Marie Le Pen et une partie du Front national. Et cela commence à se voir. Alors que le fondateur du FN multiplie les provocations, là sur Claude Bartolone traité de "faux cul" ou de "vraie vulve", là sur les attentats de Paris, là sur l'inégalité des races, certains proches de Marine Le Pen - et Marine Le Pen herself - n'hésitent plus à critiquer ouvertement le patriarche.

Cité par le Point ce jeudi 5 février, la présidente du FN déclare au sujet de son père :

"

Le Pen n'est plus dans la ligne du FN ; la ligne du parti, c'est moi. Mais il continue tout de même. Est-ce de la jalousie ? De la provocation ? J'ai renoncé à comprendre.

"

Des propos que dément à l'AFP Marine Le Pen

Quoi qu'il en soit, Jean-Marie Le Pen est devenu la cible d'attaques venant de son parti. Le 12 janvier, le vice-président du FN Florian Philippot avait réagi à l'appel au vote pour Marine Le Pen formulé par Jean-Marie Le Pen en pleine prises d'otages porte de Vincennes et Dammartin-en-Goële. Il avait estimé que le président d'honneur du FN est "inoffensif pour tout le monde aujourd'hui".

Invité de LCI ce jeudi 5 février pour débriefer la conférence présidentielle, le député Rassemblement bleu Marine Gilbert Collard a lui-aussi attaqué Jean-Marie Le Pen. Mais il l'a fait de manière moins frontale, sans jamais citer la future tête de liste FN en PACA pour les régionales. Il a dit :

"

Je vais vous dire très clairement : quand on pose le principe de l'inégalité des races, on est un con ! Voilà, c'est clair ?

"

Un moment recoupé par le Lab et à visionner ci-dessous :



Or, le premier à avoir parlé de "l'évidente inégalité des races n'est pas Sophie Montel mais bien Jean-Marie Le Pen, en 1996. Sur France Info, ce jeudi 5 février, le président d'honneur du FN a confirmé ses propos. "J’avais dit d’ailleurs que les Noirs courent plus vite que les Blancs et nagent beaucoup moins vite. Comment ça se fait ? Il y a bien une petite différence, non ? Qu’est-ce qu’il y a de scandaleux à reconnaître ça ?", s'est-il demandé.

L'inimitié entre Jean-Marie Le Pen et Gilbert Collard n'est pas récente. Elle remonte, pour la petite histoire, au divorce du fondateur du FN avec Pierrette Le Pen. Gilbert Collard était alors l'avocat de la femme de Jean-Marie Le Pen.

En juin 2014, après la provocation du président d'honneur du FN sur "la fournée" des artistes, le député du Gard avait estimé que Jean-Marie Le Pen serait bien inspiré de partir en retraite. Ce à quoi l'intéressé avait répondu : "il devrait changer les consonnes de son nom".

Jean-Marie Le Pen ne semble pas près de s'arrêter, quitte à embarrasser – et encore le terme est gentil – la direction du Front national.  Mais il a au moins le mérite de prévenir. Cité par le Point, il dit :

"

Contrairement à Marine, je pense que le FN progresse grâce aux polémiques. S'il n'y avait plus de polémiques liées au FN, cela signifierait que notre parti est dans l'establishment

"

A LIRE AUSSI SUR LE LAB >> Jean-Marie Le Pen défend Aymeric Chauprade en critiquant Marine Le Pen et Florian Philippot

Du rab sur le Lab

PlusPlus