François Hollande en a "un peu marre" des "provocs" de Manuel Valls, sujet le plus lu de la semaine

Publié à 15h00, le 02 novembre 2014 , Modifié à 15h18, le 02 novembre 2014

François Hollande en a "un peu marre" des "provocs" de Manuel Valls, sujet le plus lu de la semaine

BEST-OF HEBDO - Vous avez bien entendu lu notre Flop Hebdo. Voici venir le Top Hebdo, le classement des sujets les plus lus de la semaine sur Le Lab. Petit changement à partir de ce 2 novembre : notre classement est désormais établi sous forme de podium et non plus jour par jour.

En tête de ce Top Hebdo : François Hollande en a "un peu marre" de Manuel Valls, qui "fait provoc sur provoc". Également en bonne position : la baisse historique des adhérents au PS, Fleur Pellerin incapable de citer un ouvrage de Patrick Modiano, Arnaud Montebourg qui "retourne à l'école" et deux anciens adjoints au maire FN d'Hayange qui déchirent leurs cartes du parti devant les caméras de télévision.

# 1

Manuel Valls aime faire des propositions iconoclastes, comme celle de changer le nom du PS ou de créer une alliance de "toutes les forces progressistes", y compris le centre avec François Bayrou. Mais ces sorties du Premier ministre ont fini par agacer François Hollande, à en croire les propos du chef de l'État rapportés par Le Canard Enchaîné :

"

J'en ai un peu marre qu'il fasse provoc sur provoc. Il tire un peu trop sur la corde. Valls, il fait de la communication, encore de la communication, et les réformes n'avancent guère.

"

Réponse du Premier ministre qui ne se voit pas comme un "provocateur" : "Je fais du Valls".

[A LIRE ICI]

# 2

Les militants socialistes désertent le parti. C’est ce qui ressort d’un document interne consulté et révélé par Europe 1. Ce document montre que les recettes liées aux cotisations sont en chute libre.

"Dans son budget prévisionnel 2014, le PS tablait en effet, au départ, sur 2.300.000 euros de recettes d’adhésion. Or, au 31 juillet, on en était à… 530.369 euros. 60 % de déperdition à ce stade de l’année, c’est du jamais vu", relate Europe 1 qui souligne que ces chiffres ont été arrêtés avant l’affaire Thévenoud. Ce qui n’augure pas d’une reprise sur le second semestre 2014.

Du coup, Le Lab a pensé à 7 astuces qui permettraient au parti de la rue de Solférino de récupérer ses adhérents.

[A LIRE ICI]

# 3

Fleur Pellerin a certes "déjeuné" avec le tout nouveau prix Nobel de littérature, Patrick Modiano, mais elle ne semble pas avoir lu ses œuvres. C'est donc un brin gênée que la ministre de la Culture - en poste depuis deux mois seulement - a dû répondre à une question du Supplément sur Canal + : quel est son ouvrage préféré de l'auteur ? Puis, deuxième chance, peut-elle au moins citer le dernier ?

Pour faire comprendre qu'elle n'a pas lu Modiano, Fleur Pellerin généralise en expliquant "ne pas avoir le temps de lire depuis deux ans" :

"

J’avoue sans aucun problème que je n’ai pas du tout le temps de lire depuis deux ans. Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP mais je lis très peu.

"

La ministre a jugé "scandaleuse" la polémique qui s'en est suivie. Et Le Lab, pas bégueule, lui a préparé des antisèches culture sur différents sujets, juste au cas où.

[A LIRE ICI]

# 4

Arnaud Montebourg ne pense pas qu'à 2017. Il souhaite aussi monter une entreprise. Mais pour faire les choses correctement, l'ancien ministre de l'Économie va suivre une formation dans une école de commerce réputée afin de devenir "haut dirigeant". Et celui qui est redevenu simple conseiller général de Saône-et-Loire en est tout excité, comme il l'explique au Monde

"

Je retourne à l'école !

"

[A LIRE ICI]

# 5

Deux anciens adjoints du maire FN d'Hayange, Marie Da Silva et Patrice Hainy, ont symboliquement déchiré leurs cartes de militants après avoir annoncé leur départ du parti de Marine Le Pen, à l'issue d'un conseil municipal houleux, lundi 27 octobre.



Un geste qui traduit leur profonde déception, sur fond d'accusations de comptes de campagne frauduleux envers le premier édile, Fabien Engelmann. Ce dernier considère pour sa part que Marie Da Silva a "clairement des problèmes psychologiques"

[A LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus